L'Histoire de Tout en Syreeni

« Tout en Syreeni » vous convie à la découverte de cette contrée verdoyante par le biais de ses différentes productions arts et plus encore.
_______________________________________

- Pour connaitre les raisons de sa réorganisation complète ;
- Pour en apprendre plus sur ses origines ;
- Pour savoir les sujets qui y sont et seront abordés :

À Propos de Syreeni

Derrière le nom d'artiste « Syreeni » se cache une passionnée des arts et de la culture au point d'en avoir fait mon métier. J'oeuvre comme Agente à l'Accueil et à l'Information de type Touristique depuis 2013 sous différents rôles.

J'avais ouvert ce blogue en 2009 afin de partager directement mes passions et de laisser une trace de leur existence dans le filin du temps.

En espérant vous émerveiller à chacun de mes billets. Mes plus cordiales salutations.


Pour me contacter : gabriellelavoiearts@outlook.com

mardi 7 novembre 2017

Dessins No. 16 à 20 pour Inktober 2017

Voici mes dessins pour Inktober 2017 ! :D 

Ils ont été partagés pour la première fois sur mon compte Instagram (@IMAGINARIUM.de.Syreeni), ensuite une deuxième sur ma page Facebook d'Artiste visuelle. 


Je vous les présente par lot, avec leurs p'tites origines. 




Inktober 2017 - No. 16 « Un dessin est un dessin »

- Les idées m'ont manqué. Après le dessin No. 15 et sa prise de vue, son montage, etc., je ne savais plus quel avenue me diriger. Celui-là est un peu un « dessin manqué ». C'est pour cela que je l'ai intitulé ainsi : peu importe ce que l'on dessin, un dessin demeure un dessin. -





Inktober 2017 - No. 17 « Admiration »

- Toujours cette sorte d'état d'esprit, de leitmotiv: deux silhouettes qui s'entrecroisent, de regardent, s'admirent, s'aiment, se désirent, se rêvent l'un et l'autre. Dans sa simplicité. Avec une touche d'abstraction stylisée comme à mes habitudes. -






Inktober 2017 - No. 18 « Élan »

- Je visionnais une vidéo de Kylie Minogue (dont je parle ici) et je me sentais comme elle : libre! Libre de me lancer. Libre de me rendre là où je le désire. Là où le vent me porte. -






Inktober 2017 - No. 19 « Cocotte de feu »

- Je suis allée à un lancement d'un collectif d'auteurs auquel j'avais participé en 2014 et 2015. Les endroits où j'espérais m'asseoir, soit aux côtés de collègues avec lesquels je m'entends le mieux étaient occupés. L'espace était étroit. Pas moyen d'apporter d'autres chaises... 

Je m'assoies là où je n'ai pas envie. Entourée... non pas de visages inconnus, mais de collègues désintéressés ou manquant d'ouverture... je ne sais plus trop. Je suis restée jusqu'au discours de présentation. 

En attendant, je m'ennuyais. Je me suis mise à dessiner. Un truc abstrait. Avec quelque chose qui ressemblait à du feu. Un tatouage de feu. Je l'ai appelé « Cocotte en feu ». 

Après le discours, les rires, les applaudissements, le sentiment d'avoir bien fait de faire partir de ce projet, les conversations ont repris. Et je suis partie. (Eh tenez, le dire comme ça me fait penser à cette chanson d'Anik Jean* et son clip) Je m'étais dit « À savoir comment ça fonctionne ici, personne ne s'en rendrait compte. » Et c'est ce qui est arrivé, parce que je n'ai jamais eu de retour à ce sujet. Je ne suis pas désolée de cela. C'est rendue une habitude quand je me retrouve-là. Mais cette fois, pas de sentiment lourd de solitude ou de rejet : je me suis éclipsée pour aller là où je sais qu'on apprécie mon existence! 8oP -

*Son premier album était bon. C'est la suite de ses projets qui a fait débarqué mon intérêt. 😩




Inktober 2017 - No. 20 - « Direction ciblée » 

- Pop! Pop! Pour ce dessin, j'étais quand même revenue à mon symbole étrange (voir également mes Inktober 2017 No. 12-13 et 15.) En revenant en transport en commun. J'avais du temps à tuer. Je me suis mise à dessiner. De retour à mon repère, il était terminé. Pas mal l'artiste! J'dessine pas, habituellement, quand je voyage comme ça. Or, j'songe en prendre l'habitude - quand j'ai pas envie de lire. Pratique! -


À SUIVRE...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Formulez un ajout, un commentaire, une suggestion, un encouragement, une critique, tant que ce mot soit respectueux et écrit dans un bon français.

Tout écrit hors de ces consignes sera non publié.

Merci de votre attention.