Bio

Femme de lettres, artiste visuelle et conceptrice, chroniqueuse culturelle passionnée de la vie/du vivant, promotrice d'événements, de moments mémorables ou anecdotiques, émerveillée par les richesses artistiques de son Québec natal.




« Tout le monde peut trébucher, se fourvoyer, sans être perdu pour autant » - Professeur Charles Xavier

« Les êtres d'exception ne respectent pas les règles. Ce sont eux qui les réécrivent » - Katniss Everdeen

« Qui ne dit mot, consent » - Proverbe

« La vie d'un individu a un sens seulement si elle contribue à rendre la vie de tous les êtres vivants plus noble et plus belle » - Albert Einstein

« Le temps est sans importance. Seule la vie est importante » - Le 5e Élément

« La victoire à plusieurs pères, mais la défaite est orpheline » - Anonyme

« En garde, si tu ne te rends pas à Lagardère, Lagardère ira à toi !» - Le Bossu

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

¤ Horaire des parutions ¤

« Deux billets par semaine. Généralement le jeudi et le dimanche, à 11h. »

Merci de votre attention.

Crédits

Les différents intitulés de mes gadgets/textes informatifs ont été créé comme logo à l'aide du site générateur de logo Cooltext.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

lundi 21 décembre 2015

« Voler comme un artiste », une lecture inspirante

   Il y a quelque temps, une charmante collègue entrepreneure et passionnée de science-fiction comme moi (amis littéraires, nul doute, vous la connaissez, elle s'appelle Lili Faure!) m'avait suggéré, un peu par hasard, le titre suivant : « Partager comme un artiste » de l'américain Austin Kléon. Ce livre pouvait me donner des trucs pour éloigner de soi les mauvaises langues ou critiques. Je me rends à une bibliothèque et déniche la publication précédente du même auteur — réserve celle proposée — qui s'intitule « Voler comme un artiste ». Quel titre étrange? Peut-être une mauvaise traduction? m'étais-je dite. Quelques heures plus tard, je me plonge dans le petit bouquin.
     Quelle lecture! Courte, certes, parce que concise. Toute simple, pleine d'humour, avec de grandes phrases inspirantes et inspirées. Parfois des citations de créateurs (écrivains, musicien, cinéastes, etc.) — la plupart m'étaient inconnues. Et j'apprends. J'apprends beaucoup. Beaucoup sur la simplicité de la vie. Quand nous avons la face collée sur la nôtre, nous ne voyons pas exactement comment elle coule. Elle coule vite, notre vie. Longtemps, j'ai eu des réserves quant à certaines façons de faire, de penser, d'agir. Depuis ma lecture, je m'en fiche carrément. Je n'y perds plus ou peu d'énergie. C'est fou à quel point nous pouvons nous en faire sur soi-même et sur les attitudes des autres, sans nous rendre compte que cette réaction est inutile en fin de compte.

Cliquez sur l'image pour retrouver
ce livre sur le site leslibraires.ca

« Selon [Austin Kléon], les gens qui nous prodiguent des conseils ne font rien d'autre que parler à la personne qu'ils étaient naguère » (p. 1)
      

Principes de la chasse aux idées

     Dans son livre, en gros, il raconte qu'en premier lieu, pour atteindre nos rêves, il est préférable de ne pas sauter d'étape et de se mettre à imiter nos idoles. C'est par mimétisme que nous parvenons à devenir l'égal de nos préférés ou mieux à les surpasser. Pensons à un bébé qui imite ses parents pour apprendre à parler ou comment se comporter devant telle ou telle situations. Ce bébé devient petit enfant, puis adolescent, puis adulte. C'est en suivant l'exemple de ses modèles (parents) qu'il acquiert sa force, son courage, son autonomie.
     Donc, par imitation, Kléon entend le « vol » d'idées. De toutes sortes d'idées. Ici, une phrase de chanson. Là, l'image d'une sculpture dans une revue. Ici encore, le jaune frappant du logo de IKEA. Là, aussi, le chant d'un oiseau. Nous les capturons dans notre tête (ou les copions), les mixons et elles ressortent de manière différente, c'est-à-dire personnelle.
    En création, rien n'est entièrement nouveau. La création se base toujours sur une matière première. C'est la façon d'agencer ces différentes parties qui donne l'impression au public que l'oeuvre dont elle est fruit est nouvelle.
« Les êtres humains ont un défaut magnifique : ils sont incapables de copies parfaites. Quand nous échouons à imiter parfaitement nos idoles, nous découvrons notre propre chemin. C'est ce qui nous permet d'évoluer » (p. 41)
    

Des idées bien à nous

    Ce que Kléon appel « Voler des idées » n'a rien avoir avec dérober le bien d'autrui. Le bien qui appartient à autrui demeure à autrui. Toutefois, il est toujours possible d'emprunter un aspect de ce bien. Une couleur, un relief, une texture et de l'apposer à son propre concept.


Ex. L'idée des sorciers aux chapeaux pointus et balais volant n'était pas nouvelle pour l'écrivaine J. K. Rowling lors de la rédaction des aventures de Harry Potter, parce qu'encrée dans l'imaginaire et la culture populaire depuis des lustres. L'auteure a décidé de la reprendre et d'en faire un personnage central dans un univers, qui, lui, est bien à elle. Et ce sorcier a le choix entre plusieurs balais de compétition (avions-nous vu, auparavant, des boutiques de balais volant dans les récits de l'imaginaire?), des baguettes magiques distinctes, des bonbons fantastiques s'animant et goûtent mauvais, etc.


     Ok, il y a le principe de plagiat qui peut sembler problématique. Mais comme le présente Kléon : « Personne ne naît avec un style et une voix déjà formés. [...] Nous commençons notre apprentissage en imitant nos idoles. Nous « apprenons » en copiant. C'est de l'entraînement qu’il s'agit. Non du plagiat. Le plagiaire veut faire passer pour sien le travail de quelqu'un d'autre, tandis que la copie est une forme de rétro-ingénierie. » (p.33) J'avais trouvé sa façon de voir fort réaliste et admissible. Autrement, impossible d'affirmer qu'un auteur en devenir serait en manque d'idées, parce qu'il y en a partout, d'une part, et qu'il ne soit pas capable d'originalité — en trouvant pratique de piocher tes histoires dans tel livre déjà publié.



Vivre comme une écrivaine

      Depuis le début de l'automne, au lieu de me casser la tête à me chercher un emploi qui ne me trouve pas, je tâche de vivre comme j'ai longtemps voulu vivre, soit en écrivaine. Et comment une écrivaine vit? En ayant ma période d'écriture quotidienne, tous les jours, que ça me tente ou pas et mes périodes d'activités sportives nécessaires pour me maintenir en santé*. Ça n'avait pas été facile les premiers jours, parce que j'avais décidé de m'impliquer pour une cause qui je tenais à coeur, chamboulant pas mal mon horaire. Et le chamboulera chaque fois que je désire m'impliquer dans un projet, avec autrui, comme bosser pour un employeur intéressé par mes talents. D'ici là, je prends toute période libre que j'ai pour œuvrer. Et imiter mes idoles. J'écris. Écris. Écris. Écris. Peu importe ce que j'écris.
Juste écrire. 

Un livre qui nourrit et conseille

    Je ne suis pas très forte sur les livres de croissance personnelle. Il faut vraiment qu'ils viennent me chercher et m'amusent pour que j'y trouve mon compte. Celui-là — « Voler comme un artiste » —, je le conseille à tous mes amis créateurs en panne d'inspiration. Et ceux en panne de rêves et d'objectifs de vie. Et ceux encore, qui ne sont plus sûr d'eux, de leurs moyens, en panne d'inspirations, de ne plus savoir comment avancer, voire de se sentir comme un imposteur dans ce métier/discipline auquel vous aspirer et qui semble vous glisser entre les doigts.
   Un petit livre drôle, très bien écrit, par un auteur de mon âge! Moi qui me suis sentie longtemps incomprise par les personnes de mon âge. En voilà un qui a mis le doigt sur mes nœuds. Nœuds que j'ai dénoué un à un, avec lui, pour comprendre leurs raisons d'être et comment s'en débarrasser à long terme.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Formulez un ajout, un commentaire, une suggestion, un encouragement ou une critique, tant que ce mot soit respectueux et écrite dans un bon français.

Tout écrit hors de cette consigne n'aura pas de diffusion et sera supprimé.

Merci d'y porter attention.