Bio

Femme de lettres, artiste visuelle et conceptrice, chroniqueuse culturelle passionnée de la vie/du vivant, promotrice d'événements, de moments mémorables ou anecdotiques, émerveillée par les richesses artistiques de son Québec natal.




« Tout le monde peut trébucher, se fourvoyer, sans être perdu pour autant » - Professeur Charles Xavier

« Les êtres d'exception ne respectent pas les règles. Ce sont eux qui les réécrivent » - Katniss Everdeen

« Qui ne dit mot, consent » - Proverbe

« La vie d'un individu a un sens seulement si elle contribue à rendre la vie de tous les êtres vivants plus noble et plus belle » - Albert Einstein

« Le temps est sans importance. Seule la vie est importante » - Le 5e Élément

« La victoire à plusieurs pères, mais la défaite est orpheline » - Anonyme

« En garde, si tu ne te rends pas à Lagardère, Lagardère ira à toi !» - Le Bossu

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

¤ Horaire des parutions ¤

Pour un temps indéterminer, cette formule :

« Deux billets par semaine. Pêle-mêle.
Généralement le jeudi et le dimanche, à midi. » sera suspendu jusqu'à ce que je retrouve mes aises dans mon nouveau chez.

Merci de votre attention.


Crédits

Les différents intitulés de mes gadgets/textes informatifs ont été créé comme logo à l'aide du site générateur de logo Cooltext.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

mercredi 30 octobre 2013

Salons, expérimentations et persévérance

Désolée de n'avoir rien publiée de neuf. 

Pour cette fin du mois d'octobre, voici :


Petits Salons

Je me suis donc inscrite pour le petite salon Expozine qui s'en vient. Or, une situation plutôt inconfortable s'est présentée à moi : l'ouverture des inscriptions pour le SDAUM (voir ici) qui aura lieu en mars 2014 ET aucunes nouvelles affirmant ou infirmant mon inscription à Expozine. Disons que ça me met drôlement mal à l'aise. Surtout que le Salon aura lieu dans moins de trois semaines et qu'il s'agira d'une première présence en tant qu'exposante. 

Au début, j'avais eu l'impression d'avoir fait une erreur dans mon formulaire d'inscription (et même si j'ai sans doute vérifié au moins trois fois avant de le soumettre, méticuleuse comme je suis) envoyé il y a trois semaines à présent. Or, il paraîtrait que ce problème de gestion serait effectif pour toutes les demandes!! Donc, je ne suis pas la seule a en être peiné. Je me demande s'il y en a toujours été ainsi, c'est-à-dire année après année, d'accepter comme ça les demandes, à la sauvette? 



Je n'avais pourtant pas eu de problèmes pour le SDAUM*. Je me suis inscrite un peu à la dernière minute, certes, mais j'avais eu à ce moment là, rapidement une réponse.

Sur l'heure, je proposerais à Expozine, si ma présence est acceptée, des livres vites faits contenant des historiettes et/ou illustration-bd. C'est une expérience que je tenterai là. Je projetais également de concevoir une sorte de livret artistique qui contiendrait une fiction/nouvelle avec différentes illustrations. Or, je ne sais pas pour le moment si mon texte sera disponible à temps pour ce projet. J'y travaille actuellement. Il fait partie d'un projet plus vaste, plus prenant.  J'apporterais également les marques-pages que j'avais préparé pour le Salon de mars et dont je suis parvenue à vendre quelques exemplaires lors du dernier Congrès Boréal.

*Je viens tout juste de me rendre compte que je n'avais pas encore publié mon billet le concernant. Je le diffuse donc, à la date où il aurait dû paraître (05/06/2013). 


Dessins


Cet automne, je suis motivée de deux façons dans mes projets artistiques. L'une par l'entremise du cours de Dessin qui je suis actuellement. D'une part, les thématiques qui y sont demandées sont assez particulière. On est plutôt libre dans nos choix, peut-être un peu trop libre. Un aspect du cours que je regrette. Il y en a peut-être qui chialent de ne pas avoir assez d'espace, de libérer dans leurs travaux scolaires. Je leur répondrais que trop de liberté peut devenir également problématique. Aucun des extrêmes n'est enviable. Je le regrette. J'aime être créative. Pour moi-même ou un public donné, pas pour un professeur qui y verra une opportunité de critiquer des idées qui sont libre à chacun d'être prônées ou non.  D'autre part, si je ne prends en compte que les thématiques demandées, j'y vois de nouvelles sources d'inspiration ou d'expérimentations.



L'une façon est par les amis (es) artistes, amis (es) écrivains que je côtoie un peu tous les jours. En personne, par Internet, en lisant leurs textes ou contemplant leurs oeuvres. Chacun me donne la force d'y croire, l'énergie pour créer, l'inspiration pour persévérer. Je ne suis pas seule dans ces domaines. Combien est-ce valorisant et agréable de savoir, qu'en quelque part, on est secondé dans la vie! Que je ne suis la seule à accomplir ce travail, ni à affronter les difficultés inhérentes à ces formes artistiques.

Ce pourquoi je tiens à vous exprimez ceci, mes bienfaiteurs, bienfaitrices!!! 
« Un Grand MERCI aux amis artistes et écrivains qui sont dans ma vie!! »


Autres : média sociaux



Je devrais me sentir indignée. Indignée par ma propre faute. J'écris plus d'états d'âme de ma vie d'artiste sur ma page Facebook public ou privé qu'ici! Peut-être parce que c'est plus facile, plus accessible. 

Je compte ramasser des billets diffusés sur cette plateforme et les ramener ici. Je vous le dois bien. (Et sais pertinemment que ce ne sont pas tous mes fans qui ont un compte FB!! C'est un peu une pensée pour vous. :-3)  

On va commencer par ceci :

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10153201769610154&set=a.10150137813150154.410756.318567365153&type=1&relevant_count=1


Je l'ai partagé sur FB, parce que je trouvais cette idée tellement vraie!


À bientôt!!